Morilles

Existe-t-il un syndrome neurologique d’intoxication ?

Durant le printemps 2006, le centre antipoison d’Angers a repéré, à 2 occasions, des cas d’intoxication par des morilles se traduisant par des signes neurologiques. Deux articles parus dans des revues mycologiques allemande (1962) et espagnole (2003) et rapportant plusieurs observations semblables ont été repérés. Lors du congrès 2007 de l’EAPCCT à Athènes, l’équipe du CAP de Munich rapportait 6 autres cas.